La pratique amateur du conte est de plus en plus importante.
Face à ce mouvement, le Centre des Arts du Récit a constitué un groupe de réflexion autour de la place et de l’évolution de cette pratique par rapport au milieu professionnel.

L’inter-groupes conteurs amateurs est alors le moyen d’échanger, de réfléchir sur un statut, une reconnaissance...
Depuis plusieurs années, les conteurs amateurs se retrouvent pendant une journée au cours du Festival des Arts du Récit. Ils sont une centaine à se retrouver face au public, dans un événement où la parole est le fil conducteur qui relie chacun dans le même plaisir de l’histoire, histoire que l’on raconte, histoire que l’on écoute.